Page acceuil

 

Respyr n°95 octobre/novembre/décembre 2019

Cyrille et Stéphane sur la crête sommitale du Montaigu.

Quand l’automne par trop se prolonge et que les feuilles ont déjà quitté les arbres essence après essence, le froid s’immisce inexorablement dans notre quotidien. C’est une période indéfinissable où, même inconsciemment, nous y pensons sans vraiment y penser, sans même oser nous l’avouer : nous attendons la neige.

Même si les hivers ne sont plus ce qu’ils étaient, que tout ceci n’est que moyenne, que statistique, on se prend alors à rêver que l’hiver qui vient sera celui du siècle.

Alors, peut-être pour attirer la bienveillance de Pyrène, un vêtement par-ci, une chaussure par-là, un coup d’œil sur les skis ou les raquettes, on commence à se préparer. La démarche est toujours la même, presque un rituel. D’abord on imagine, puis on reprend doucement l’entraînement physique juste avant de passer à la vérification du matériel.

Finalement, êtes-vous prêt, vous demande-t-on dans ce numéro ?

Êtes-vous prêt aussi à découvrir autre chose, avez-vous envie de partir, de changer d’air ? Avez-vous envie d’aller vers cet ailleurs qui est si proche ? Un presque-encore-chez-nous-mais-suffisamment-pas-à-côté pour aiguiser votre envie, votre curiosité ? Voir si la neige ne serait pas plus blanche chez nos voisins ?

Avant de nous diriger vers les hauts sommets, les itinéraires et les itinérances, avant les résultats des tests annuels de skis et dans le même esprit que celles du Cantal, nous vous avons déniché une surprenante sortie dans l’Aude. Vous guetterez ici le moment favorable pour une randonnée rare où vous devrez attendre LE créneau annuel, le jour J. À vous de la jouer fine.

Bon début d’hiver !