La collection Respyr

Respyr n°96

Respyr n°96 janvier/mars 2020

Blanc. Lorsque les couleurs s’estompent, c’est un autre monde qui se révèle. Celui des formes, des textures. Celui des scintillements, des contrastes. Noir, blanc. La poésie murmure, fredonne doucement à nos yeux, nous envahit. Le vent, la fraîcheur, la brume, deviennent tantôt présence amicale, tantôt obstacle poussant au dépassement. Blanc, noir. Un pas. Un autre. Un pas, un autre. Un pas, un autre… Le rythme, le froid, les crissements sourds de la neige, hypnotisent. Blanc, noir, blanc, noir. Dans cette torpeur, l’esprit s’envole vers d’autres contrées ; les contrées des géants, les contrées microscopiques, les contrées féeriques. Blanc, noir. Les tracas peuvent bien surgir, ils n’auront pas la même saveur qu’en bas. Plus dangereux, plus beaux. Noirs, blancs. Yin et yang.

Portrait coralie Biard

Chez les Biard, la montagne est presque un atavisme, la passation du savoir aussi. On aime côtoyer l’humain, c’est une façon de donner du sens à sa vie, en tout cas c’est une façon de donner du sens à sa vie, en tout cas c’est celle que Coralie Biard, la plus jeune, a choisi de perpétuer.

made in pyrénées : lame de poète

Didier Marcel est coutelier-forgeron. Il fabrique ses couteaux chez lui, dans le village de Betchat au cœur des Pyrénées. Visite de son atelier où il élabore avec soin ses modèles de A à Z, du forgeage de la lame jusqu’au montage en passant par l’émouturage.

topos d’hiver

– Le pic des Pedrons (66 – Pyrénées Orientales

– Le pic de Siscaró (Andorre – vallée d’Inclès)

– Le pic de Comabona (Catalogne – serra del Cadí)

– Le mont Arrouy par le Bolou (65 – vallée des Gaves)

           Le roc Colom (66 – Haut Conflent)

Free rando : l’antre du pic d’Esquerra

La brèche d’Esquerra ! Impressionnante lorsque l’on observe cette belle face depuis Gourette, elle saura pourtant ravir les skieurs qui auront la sagesse d’attendre les bonnes conditions pour aller y poser leurs skis. Dans tous les cas, cette balade sera l’occasion d’un beau voyage dans un secteur des plus sauvages…

Camp de base : le berlingot de Cauterets

Pas trop loin, pas trop haut, mais très fort, le discret vallon de Bourg est aux portes de Cauterets et autorise une palette d’itinéraires, quelle que soit la nature du manteau neigeux. De la profonde trace en poudreuse aux courbes printanières plus crémeuses, tout l’hiver est propice à une visite. Plus qu’une pépite, un véritable berlingot (de Cauterets) !

itinérance ski de rando : Gavarnie au mont Perdu

Classés au patrimoine mondial de l’Unesco, le cirque de Gavarnie et le massif du mont Perdu offrent des paysages hors norme. Les traverser, en prenant le temps de s’en imprégner, décuple le sentiment d’immensité de cette nature généreuse et propice à l’évasion.

itinérance alpinisme : la face Nord du Batoua

Dans le confort et la douceur d’un appartement, il est agréable de revivre une belle course hivernale, au chaud, emmitouflé derrière sa plume… Avec quelle envie et délice, je peux repenser à l’excitation indescriptible du départ, au rituel de la préparation du matériel.

Retro : le refuge Packe

Au cours du mois de Septembre, je suis monté à Packe… au refuge Packe. Non pas refuge de Pâques, comme on peut l’entendre parfois, ni même de la Trinité, mais au refuge Packe, qui porte le nom de Charles Packe (1826-1896), pyrénéiste d’origine Britannique.

plus loin : la Nouvelle-Zélande, c’est parti moin kiwi !

Quand les brebis regagnent leurs estives pyrénéennes, aux antipodes la neige commence à tomber sur les mérinos. Si vous n’avez pas peur de skier la tête en bas, la Nouvelle-zélande offre de nombreuses opportunités. Là-bas comme ici, la météo vous forcera à la patience. Bonne excuse pour profiter de la diversité des deux îles. Des plages du Northland aux glaciers de la West Coast, en passant par la skyline d’Auckland ou la venteuse Wellington, la Nouvelle-Zélande mérite le déplacement !

Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *