Les premières féminines dans les Pyrénées (XIXe et XXe siècles)

20,00 

“Les premières féminines sont les grandes oubliées du Pyrénéisme.” Aux randonneuses de 1792 (Rosalie Ramond Borgella au Pic du Midi de Bigorre) côtoyant les promeneuses en chaises à porteurs, succédèrent des pionnières, souvent en marge d’une société figée.

En stock

“Les premières féminines sont les grandes oubliées du Pyrénéisme.” Aux randonneuses de 1792 (Rosalie Ramond Borgella au Pic du Midi de Bigorre) côtoyant les promeneuses en chaises à porteurs, succédèrent des pionnières, souvent en marge d’une société figée. Grimpeuses et skieuses mirent en œuvre dès le début du XXe siècle les progrès techniques de ces disciplines nouvelles, tandis que les spéléologues telle Elisabeth Casteret, explorèrent les profondeurs pyrénéennes. Si la médiatisation oublia quelque peu les exploits de la Catalane Maria Antonia Simo i Jolis, Isabelle Mir et les sœurs Lafforgue furent connues par tous. Pour ce livre, l’auteur a traqué les documents, récits et photos, souvent inédits et concernant une période de plus de deux siècles, permettant d’illustrer la saga sportive de toutes ces femmes nées avant 1950. Elle les présente en un vaste panorama original.